LE COLLECTIF BABEL






AFFICHE, Réalisation Graphique, 2010.
© Collection privée.

Au mois de février 2011, s'est crée un atelier de Poésie Sonore: le collectif Babel.

Notre parti-pris a été de remettre en avant la pratique orale de la Poésie car une évidence s'est imposée à nous: la Poésie s'est retirée de la société dans la mesure où elle a fui le lecteur, jusqu'à fuir au plus profond de la page du livre.


À partir de textes issus de l'Oulipo ( Ouvroir de Littérature Potentielle ) mais également de partitions vocales originales, nous sommes sept comédiennes qui construisons un jeu de langues.


Jongler avec les mots en repoussant leurs capacités verbales et vocales afin d'en développer la Musicalité.


C'est une volonté de reconnecter la pratique poétique vers la société d'aujourd'hui.

L'exigence a été une réappropriation du Mot dans son sens, son hors-sens, son articulation comme sa désarticulation.

Ainsi les Contrepétries, les farces sémantiques, les inventions langagières, les répétitions et les bégaiements sont les Maîtres-Vocaux au sein de notre atelier.


Un Son qui est considéré comme une Matérialité au sens propre.

Nous avons repris les textes écrits par Tristan Tzara, Man Ray, Boris Vian, Queneau, Perec ou encore Roubaud.
Il s'est établi également un prolongement des travaux phonétiques initiés par Kurt Schwitters, Bernard Heidseik, Hausmann entre autres.

Comme l'indique le nom de notre collectif, Babel, nous avons établi un inventaire poétique original sur la base de phonétiques européennes ( se justifiant par les différentes origines des membres du groupe ).


Un travail scénique sur la voix pure avec une modulation sur les différences, les variations, les rythmes et les tonalités et ce, dans une exploitation du côté ludique des textes pour produire ainsi un spectacle drôle voire jubilatoire.


La majorité d'entre nous a une vocation du théâtre confirmée, avec une affinité particulière à l'écriture ou à la représentation scénique.


Un spectacle a été produit en partenariat avec la semaine de la poésie au mois de Mars 2011, à la Bibliothèque de Riom Communauté et qui a précédé d'un atelier sur l'Oulipo qui a permis une initiation aux contraintes OuLiPiennes.